Eglise

L'église

Construite en 1787 par l'archdiacre de Maller, elle fut consacrée en 1864 seulement par Mgr Eugène Lachat, sous le patronage de St-Pierre er St-Paul, à l'emplacement de l'ancien édifice religieux, un des plus anciens du Jura, qui tombait en ruine par suite de l'incurie des nobles de Hallwyl.(voir historique). Style baroque. Les pierres proviennent d'une ancienne carrière de Bourrignon. Pièces de valeur en ameublement (autels), en statuaire, en vases sacrés et autres objets de culte. Restaurée en 1961 (tour), en 1964 (intérieur), en 1975/76 (extérieur). Peu après, un incendie a gravement endommagé l'intérieur qui a été complètement refait. En 1998, elle a été une nouvelle fois rafraîchie et un nouveau chauffage a été installé. Elle mérite une visite pour ses vitraux remarquables.

Les vitraux

L'extraordinaire floraison des vitraux modernes dans le Jura commença à Pleigne en 1953, grâce au jeune artiste delémontain André Brêchet. Ses vitraux illustrent la vie, la mort et le triomphe des saints patrons de l'église. Le tympan de la porte indique le thème : des poissons dans des filets font allusion à la parole du Christ :" Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d'hommes." Dans la nef, les vitraux de gauche évoquent la vie de Saint Pierre ; ceux de droite, la vie de Saint Paul; deux vitraux, au cœur symbolisent le triomphe des apôtres. Pour Saint Pierre, on découvre successivement le reniement (le coq), l'emprisonnement (les chaînes), la crucifixion (la croix renversée) et le triomphe (les clés). Les étapes choisies dans la vie de Saint Paul sont le chemin de Damas (un cheval entouré de flammes), les voyages (un vaisseau), le martyre (le glaive), enfin la gloire de l'épistolier (le Livre des Epîtres).

Vigoureusement dessinés sur un fond de branches et de feuillages, les symboles de ces vitraux retrouvent une naïveté proche de la terre,, bien adaptée au milieu auquel le peintre les a destinés.

Technique : vitrail sous plomb : six vitraux de 2 m 70 sur 1 m 20 dans la nef, deux vitraux de 3 m 20 sur 1 m 30 dans le chœur, deux oeils-de-bœuf de 1 m de diamètre à la tribune, un tympan de 1 m 65 sur 70 cm à l'entrée.

Copyright © Commune de Pleigne 2017, All rights reserved - Powered by Artionet - Generated with IceCube.Net